Espacio CUCOCO

“La crise” est un mot qu’on entend souvent ces derniers temps. “Crise économique!” “Crise climatique!” “L’UE est en crise!” “Les USA ont une crise de la dettte!” – il doit avoir des dizaines de crises en ce moment, dans ce monde- au point que la “crise” semble être devenue la nouvelle norme. Cependant, peu de ces crises peuvent être comparées à celle qui a secoué l’Argentine en 2001, lorsque du jour au lendemain l’économie d’une nation entière s’est écroulée, avec les épargnes des gens parties en fumée. Avec le temps, les écoles ont commencé à manquer de nourriture pour les élèves, les hôpitaux de médicaments pour les patients, c’était comme si 100 de progrès économique et social avait disparu en une nuit.

Nous étions curieux en arrivant en Argentine de demander aux gens comment cela avait été pour eux, certains qu’ils pourraient nous enseigner quelque chose sur les crises qui se produisent actuellement dans le reste du monde. Alors que nous étions en train de visiter l’Espace CUCOCO, un projet de jardin communautaire à Buenos Aires, un espace pour faire pousser de la nourriture et construire une communauté né de la crise de 2001, nous nous sommes dit que le moment était venu de poser la question.

La réponse fut surprenante: “2001 fut la chose la plus magique de ma vie.” nous dit Marta Ghio, “ce qui s’est réveillé, c’est la créativité.”

Tout autour de nous alors, à l’Espace CUCOCO, était la preuve que ce qu’elle disait était vrai. Lancé lors de la crise comme un espace pour les “cartoneros”, ces hommes et ces femmes qui rassemblent des choses jetées pour essayer de gagner de l’argent, est devenu par la suite un jardin communautaire, où la nourriture qui y était cultivée était donnée aux écoles du coin pour que les élèves puissent manger. Aujourd’hui, des années après la crise, le jardin continue, mais plus pour donner un espace vert à la communauté locale, pour montrer aux gens ce qui peut être fait avec une petite terrasse ou un balcon que pour nourrir les écoles du coin.

En plus de tout cela, l’espace est un lieu de rencontre pour toute la communauté. Pendant les quelques jours passés à filmer ici, il y a eu un flux continu de personnes: un vieil homme qui vient s’asseoir dans le jardin pour parler avec des gens qui sont plus jeunes de deux générations, une avocate d’une quarantaine d’années qui emmène son fils les après-midis et les week-ends après avoir découvert que passer du temps à jouer dehors lui permet d’être plus calme à l’école et de mieux profiter de sa vie, des artisans qui enseignent comment fabriquer du savon, ceux qui donnent des ateliers de photographie, d’improvisation, d’acrobatie et d’écriture. Le centre bouillonne constamment d’activité et d’énergie. C’est un lieu où l’on construit une communauté, de la solidarité et de la coopération. Des communautés pareilles se trouvent au coeur de tous les projets que nous avons visité jusqu’à présent mais l’Espace CUCOCO semble maîtriser la chose.

Espacio CUCOCO Espacio CUCOCO

Dans son dernier article, la Charte de la Terre nous demande de “Promouvoir une culture de tolérance, de non-violence et de paix” et de “Encourager et soutenir la compréhension, la solidarité et la coopération mutuelles entre tous les peuples et tous les pays ainsi qu’à l’intérieur de chaque pays.” Si nous ne pouvons pas nous respecter les uns les autres, nous ne respecterons jamais la planète, et nous ne survivrons jamais les crises d’aujourd’hui ni celles de demain. La communauté nous rend résilients, efficaces et comme le démontre des lieux tels que l’Espace CUCOCO, plus heuruex. Comme le dit Marta “ Nous pouvons créer beaucoup de lieux comme celui-ci. Beaucoup de lieux…”

One Response to Espacio CUCOCO

  1. Marta Ghio says:

    Graciasssssss!!!!! Han hecho un gran trabajo!!! muy bello
    Los abrazo
    marta

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>