Matériel

Vélos (voir www.lamaisonduvelo.be) :

Vélo de touring Da Silva; cadre en aciers; pièces Shimano LX; Pneus Schwalbe Marathon 26 pouces, 2.0”; pédales SPD Shimano

Les vélos étaient parfaits, nous n’avons pas eu de problèmes à cause d’eux mais bien à cause de mauvaises réparations faites par des mécaniciens locaux. La seule chose que l’on aurait changée ce sont les pédales SPD. Il était en effet très rare qu’on roule sur des chemins nous permettant d’attacher nos pieds aux pédales sans risquer de se casser la figure. Après quelques semaines d’essai, Anna a complètement abandonné l’idée et a acheté un cale-pied – qu’elle a dû remplacer à plusieurs reprises. Difficile de trouver de la qualité une fois en route (en tout cas en Afrique).

Six gourdes de 0.8 litre

2 outres MSR, une de 10 litres , une de 6 litres

Deux grandes sacoches Ortlieb pour l’arrière

Deux petites sacoches Ortlieb pour l’avant

Un sac Ortlieb rack-pack

Un sac-guidon Ortlieb

Porte-bagages arrière Tubus

Porte-bagage avant – Dave a un Old Man Mountain et Anna un Tubus (sac s’accroche au milieu de la roue)

Anna trouvait que ses sacoches avaient tendance à s’accrocher aux arbustes, herbes hautes et autres obstacles sur les pistes car ils étaient un peu trop bas. Dave quant à lui avait beaucoup de mal à trouver son équilibre entre son guidon de course et ses sacoches qui étaient très hautes. Nous avons échangés de portes-bagages en Afrique du Sud, nous aurions dû le faire plus tôt car c’était beaucoup mieux ainsi!

Kit de réparation (rustines, chambres à air de rechange, pneu de rechange, allen wrenches, rayons de rechange, cables pour freins, cables pour les vitesses, lubrifiant pour chaîne White Lightening, un tas de vis, de maillons de chaîne et une extra chaîne pour chaque vélo – nous changeons de chaîne tous les 1000 km)

Nous avions minimisé les problèmes que nous allions rencontrer en route. La vérité c’est qu’il est impossible de prédire qui aura quel problème. Mieux vaut se préparer au pire. Certaines personnes n’auront pas de crevaison en 50 000 km, d’autres personnes, comme Dave, devront remplacer un pneu après 8 000 km. Ne prenez aucun risque!

Nous avons énormément regretté de ne pas avoir pris d’outils à chaîne de vélo ainsi qu’un outil pour enlever la cassette. Lorsque Dave a eu un problème avec l’axe arrière de son vélo, nous avons dû confier ce travail à un mécanicien local qui a enlevé la cassette avec un marteau, ensuite nous avons dû nous rendre dans un magasin de vélo spécialisé dans une grande ville où le mécanicien a mal réparé le bazar. La suite de l’histoire c’est que la roue arrière de Dave nous a complètement lâchée au Nord du Mozambique où il était impossible de réparer quoique ce soit et nous avons dû terminer notre parcours en bus. Morale de l’histoire: prenez tout avec vous même si ça pèse lourd dans les sacoches!

Camping:

Tente MSR Huba Huba 2/3 personnes

On adorait notre tente MSR houba-houba. Spacieuse, légère, solide. Bref, parfaite. Malheureusement, aucune tente au monde n’est faite pour survivre le traitement que nous lui avons infligée: à savoir des expositions répétées au soleil africain. Après un an, elle était pleine de trous. Nous l’avons remplacée par une tente Marmot Limelight 3 qui est moins chère. Nous ne sommes pas encore convaincus par celle-ci.

De manière générale, tout notre matériel MSR est impeccable. Nous l’avons utilisé quotidiennement dans des conditions difficiles. On n’aime pas faire de la pub mais lorsqu’on découvre quelque chose de qualité il faut le dire. MSR est l’une des rares compagnies spécialisées en matériel outdoor avec pour mission de faire du matériel qu’il est possible de réparer plutôt que de jeter. En plus, lorsque nous sommes arrivés à Cape Town avec une tente et un réchaud à réparer, l’équipe de Outward Ventures ( fournisseur MSR en Afrique du Sud. www.outwardventures.co.za) nous a énormément aidé. Quelle super service après-vente!

Réchaud MSR International avec une bouteille pour l’essence

MSR. Super! Il est plus simple de l’utiliser avec de l’essence sans plomb (oui, oui, juste vous rendre avec votre bouteille à la pompe à essence pour acheter un demi-litre d’essence… Il est possible qu’on vous pose quelques questions). Achetez le kit de réparation annuel! Indispensable si usage long et fréquent!

sacs de couchage Marmot 0°

Draps Cocoon léger pour dormir

Matelas Therm-a-rest

Lampes de poche Petzl

Set de 2 casseroles MSR

Bassine d’eau pliable d’Ortlieb ( brosse et savon)

12 petits sacs imperméables Sea-to-Summit

Vêtements

Anna:

2 paires de shorts cyclistes

Aucun pantalon ne tient très longtemps, il est indispensable de mettre un pantalon ou un short long au-dessus de son short cycliste: le lycra et les mœurs africaines ne font pas bon ménage…

1 paire de shorts de mountainbike pour femme

1 paire de pantalon solide made in Sweden

1 t-shirt longues manches en laine de merino

Comme pour la marque MSR, j’ai envie de faire la pub pour la marque Icebreaker, qui fabrique des vêtements en laine de mérino (un mouton très cool). Nous sommes partis avec 4 t-shirts qu’on mettait pour pédaler, pour travailler sur des fermes ou juste en rue. Franchement géniaux, il est possible de les mettre des jours d’affilés sans qu’ils ne sentent mauvais. Une fois mouillés de sueur, ils sèchent en quelques minutes au soleil, ils sont légers, pratiques, confortables.

Ils ne résistent pas très bien au soleil cependant. Une fois arrivé à Windhoek (après 8 mois d’usage quotidien) j’ai dû jeter mes t-shirts qui étaient pleins de trous sur le dos. Je n’ai pas pu en trouver d’autres et j’ai acheté des t-shirts cyclistes classiques. L’horreur: ils puent après une journée, ils sont moches et peu confortables. La très bonne nouvelle c’est qu’Icebreaker vient de lancer une série de vêtements spéciaux pour cyclistes. Apparemment, ils mettent 3% de lycra pour qu’ils soient plus solides. Nous n’avons pas essayé mais si cela avait existé au moment de notre départ, nous n’aurions pas hésité deux secondes. A bon entendeur, salut!

1 pull longues manches en laine de merino

1 manteau à longues manches en duvet ultra-léger

1 chapeau pour le soleil

1 bonnet

1 paire de gants (froid)

2 paires de gants cyclistes

1 paire de collant pour le froid (genre damart)

1 paire de sandales amphibies “Chacos”

1 paire de chaussures fermées pour le vélo et la marche

Les chaussures SPD ne sont pas du tout pratiques. Personnellement, je ne suis jamais parvenue à trouver une position où je n’avais pas mal aux genoux à la fin de la journée, c’est hyper dangereux sur des pistes qui sont souvent en très mauvais état et on ne peut pas marcher beaucoup avec ces chaussures. Il faut donc prendre encore une autre paire de chaussure pour la marche. Bref, pas bien. J’ai renvoyé ces chaussures en Belgique. Je me suis achetée une paire de chaussures de marche à semelles rigides. C’était bien plus pratique!

1 un manteau pour la pluie

Dave:

2 paires de shorts cyclistes

1 paire de shorts plus longs

3 t-shirts à courtes manches en laine de mérino

1 pull léger à longues manches

1 t-shirt ample en coton

1 veste en polar

1 manteau pour la pluie

1 paire de pantalon/short zip-off

1 paire de pantalon comfortable

1 chapeau pour le soleil

1 bonnet

1 paire de gants (froid)

2 paires de gants cyclistes

1 paire de collants pour le froid

1 paire de chaussures Shimano SPD

1 paire de sandales

Electronique

Appareil photo Canon Rebel Digital SLR

Appareil photo Sony point and shoot ( avec caméra)

2 Kindles Amazon

Nous ne sommes pas des grands fans de gadgets mais nous aimons bien le principe des e-books. Nous en avons chacun reçu un avant notre départ et avons mis une bonne soixantaine de livres dessus (soit achetés sur Amazon.com vu que nous avons des Kindles, soit téléchargés gratuitement sur des sites comme www.gutenberg.org qui regroupe des livres dont les droits d’auteur sont expirés. Quel plaisir que de relire Madame Bovary en pleine brousse africaine!)

Après un faux-départ, nous avons vraiment pu profiter de nos e-books dans des pays comme le Mozambique où il n’ y a pas de bonnes libraires anglophones: nous pouvions acheter tous les livres que nous voulions et cela nous a vraiment permis de rester informés sur les sujets qui nous intéressent. Pour les voyageurs qui aiment lire, les e-books sont vraiment géniaux. Ceci dit, rien ne remplacera un vrai livre!

1 mini-PC portable ASUS EEE

Incroyable! Un tout petit PC (indispensable si vous voulez alimenter un blog, travailler vos photos et tenir un journal de votre périple) qui ne pèse pas lourd et qui a une autonomie de 10 heures lorsqu’il est chargé. Nous pensions que ce PC n’allait pas survivre plus de trois semaines en Afrique. Erreur! Plus de 16 mois sur les routes dans toutes sortes de climats et il est encore impeccable aujourd’hui.

2 mp3 Sony

1 téléphone portable avec une carte internationale (National geographic) et des cartes SIM locales

1 chargeur solaire Solio pour les MP3 et les Kindles

1 chargeur solaire Freeloader pour les téléphones portables et appareils photos

Nous étions très déçus par ce chargeur solaire qui ne se chargeait pas au soleil! Nous étions obligés de le brancher sur notre PC pour qu’il charge. Nous ne le recommandons pas du tout!

2 Responses to Matériel

  1. Treecare (Stewart) says:

    A Kit list is always helpful. I like to find out what other people have been using and if it works or fails. I use a Dawes 401 Bike with a few mods. SPD’s can be a pain. I’v had the problems getting my feet of fast, but lucky, not fallen off. I use MacPack tents, New Zealand, I have used a Fjallraven in winter, great in the snow. MSR Stove. Clothing tends to be wool, flees, Fjallraven Pants as these last. Very little down stuff these days. Then Sleeping kit is a light, unless its, autumn, winter. In the last few years, I have stayed away from what I call normal high street camping, climbing gear. It costs a to much and from my exspearence, it does not last.

    It need to stand up to a bit of punishment. I have used industrial, specialist work clothing. There’s an Austrian company. Pfanner. They produce some really great, tough work garments for chainsaws. UK we have to use this kind of clothing Health and Safety. For field work, I use Hunting clothing. Most of, which comes from Norway, Bergan or Sweden, SwedTeam – Hakila pro Hunter is hard wearing and feel good after years of use. If I get the chance to go to NZ, I will buy some of this Sawzi. This stuff is made for out door life.

    http://www.bergans.no
    http://www.swedteam.com
    http://stretch-air.co.uk
    Stretch Air Arborist Chainsaw Trousers. This is made in Austria and it better than anything else.
    http://www.pfanner-austria.at/?m=site&s=index&mid=1

    http://www.swazi.co.nz/ As the saying goes… It dose what it sees on the can. This is tough.

  2. David says:

    About the chain whip and cassette removal tool : you don’t need them!
    Instead, carry a unior cassette cracker :
    http://www.uniortools.com/cgi-bin/cms.cgi?doc=10780&prod=44729

    a much lighter and cheaper way!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>